Comment utiliser la "messagerie personnelle" Être averti par email des nouveaux messages

Plan Climat Touraine-Est Vallées

Touraine-Est Vallées

Un site de don et de vente d'objets avant la déchèterie

L’actualité – et un petit panorama des initiatives « Climat » dans le monde.

Un site de don et de vente d'objets avant la déchèterie

Messagepar Touraine-Est Vallées » Ven 6 Avr 2018 08:43

Article à lire sur : http://www.lagazettedescommunes.com/557020/eco-mairie-fr-la-plateforme-de-vente-et-de-don-qui-veut-favoriser-le-reemploi/?abo=1

« Eco-mairie.fr » : la plateforme de vente et de don qui veut favoriser le réemploi
Publié le 04/04/2018 • Par Géraldine Langlois • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

Image

Ecomairie

Le pitch : un site personnalisable par les collectivités permet aux habitants de donner, vendre, acheter ou récupérer des objets destinés à la déchetterie.
Promesses : réduire la quantité de déchets qui doivent être traités par la collectivité en offrant la possibilité aux habitants de les réemployer facilement. Favoriser les liens sociaux de proximité grâce à la géolocalisation des objets proposés.
Risque : doublonner avec les autres sites de vente directe ou de dons entre particuliers.
Le site collaboratif de vente et de don d’objets « eco-mairie.fr », créé par un entrepreneur dunkerquois début 2016, a été adopté par 26 communes, intercos et syndicats mixtes de gestion des déchets du Nord. Cette plateforme en ligne permet aux habitants de poster gratuitement des annonces de vente ou de don d’objets dont ils souhaitent se débarrasser, au lieu de les apporter en déchetterie. C’est à leurs voisins de les récupérer ou de les acheter, en utilisant la géolocalisation.

Un premier projet a germé dans l’esprit de Laurent Marcant, alors chargé d’affaires internationales dans un grand groupe de construction, pour favoriser le réemploi de produits de bricolage non utilisés. Il crée un site de vente ou de don entre particuliers pour ces produits, mais vivote. A la veille d’un ramassage d’encombrants, Damien Carême, le maire de Grande-Synthe (ville voisine de Dunkerque), fait entrevoir à Laurent Marcant que la problématique du réemploi concerne bien plus d’objets. Grâce à une subvention de la communauté urbaine de Dunkerque (CUD) au titre du développement économique, il conçoit, début 2016, un nouveau site, « eco-mairie.fr », dont Grande-Synthe et la CUD sont les premiers utilisateurs. « Le maillon manquant avant la mise en déchetterie », résume Laurent Marcant, qui se consacre désormais entièrement au projet.

Grande Synthe lance le premier site communal géolocalisé de revente ou de partage d’objets et de services
« mel-troc.fr »
Le site fait parler de lui et les communes de Fourmies (Nord), de Montreuil (Seine-Saint-Denis), l’agglo de Nevers (Nièvre) et d’autres l’adoptent. Sur la page d’accueil, le visuel, le message et le nom du site sont personnalisables. La métropole européenne de Lille (MEL, 90 communes, 1,13 million d’hab.), qui a ouvert le sien en novembre 2017, l’a baptisé « mel-troc.fr » (lire l’encadré).

Les collectivités peuvent réserver le site uniquement aux dons ou l’ouvrir à la vente, plafonnée ou non (10 euros maximum dans la communauté de communes de Genevois, 50 euros à Lille). Elles en disposent moyennant un forfait de 500 à 5 000 euros par an. « Nous nous occupons de l’hébergement, de la gestion du site, de la géolocalisation et de la modération des annonces, photos et textes », explique Laurent Marcant. Ecomairie porte la responsabilité juridique des annonces et conseille ses clients en matière de communication locale sur le service.

Le projet a séduit Veolia, qui y a investi à hauteur de 10 % du capital (40 % d’ici à quatre ans). Cet acteur important de la gestion des déchets propose ainsi le service « eco-mairie » dans ses réponses à des appels d’offres, par exemple à la MEL, et rémunère directement la plateforme. L’efficacité d’un tel dispositif reste difficile à mesurer : il faudrait pouvoir évaluer le volume de déchets qu’il représente effectivement. Selon Laurent Marcant, les objets réemployés, et ainsi détournés de la déchetterie, auraient permis à la CUD d’économiser « plus de 5 000 euros ». Le développement du service, salué par plusieurs prix, a conduit son fondateur à s’associer, il y a un an, à un professionnel de la communication, Michaël Pouchelet. Ils envisagent d’embaucher rapidement trois personnes pour modérer les annonces et accompagner les collectivités.

Contact : Ecomairie, http://www.eco-mairie.fr, contact@touteco.fr
Mathieu GAULTIER, Animateur Plan Climat
Service Environnement - Communauté Touraine-Est Vallées
Avatar de l’utilisateur
Touraine-Est Vallées
 
Messages: 49
Inscription: Mar 6 Fév 2018 16:18
Localisation: Montlouis-sur-Loire

Retourner vers Ils le font là-bas

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron